Vos témoignages

PAS DE QUESTIONS DANS CETTE RUBRIQUE !

Bonjour à toutes et à tous,

Cette rubrique vous permet de partager votre expérience avec les intolérants au lactose. 

Il est nécessaire de vous inscrire/connecter pour pouvoir publier votre témoignage. Seuls votre prénom et votre pays seront visibles sur le site.

Nous vous remercions de ne pas poser vos questions dans cette rubrique. Si vous souhaitez recevoir des réponses ou lancer une discussion sur un sujet précis, utilisez le forum! Il est là pour cela!

Merci de votre collaboration et à bientôt!

carrere nadine - france

intolérance au lactose a 40 ans

Bonjour, je viens de passer ces 2 dernières années a vomir grace a l'incompétence des médecins ! pas mal! Aprés avoir accouché de jumeaux il y a 22 mois j'ai continué à voir des nausées et des vomissements qui se manifestaient systematiquement entre 17 et 18 heures tous les jours. Mon médecin généraliste me dit de ne pas m'inquiéter car aprés une grossesse gémélaire il faut un peu de temps aux organes pour reprendrent leur place et comme j'ai eu une grossesse difficile (malade du 1er au dernier jours en accouchant au début de mon 6eme mois de grossesse)je dois être patiente. Les semaines et les mois passant il a mis ça sur le compte de la fatigue puis de l'épuisement et pour finir me dit que je suis anorexique. J'avais envi de le giffler. Il est vrai que j'ai perdu 22 Kilos depuis mon accouchement alors que je n'en avais pris que 12. Il en manque quand même 10 ! j'ai donc éliminé semaine aprés semaine tous les groupes d'aliments jusqu'à ce que ce soit le tour du lactose. Miracle ! même pas une seule nausée ! je revis. Je vais consulter un médecin gastro-enterologue qui me dit qu'il est impossible de vomir a heure fixe, que ça n'a rien avoir avec le lactose car je ne suis pas en mesure de le prouver. il me conseille donc de reboire du lait, et tous autres produits laitier et m'invite a faire un test qui bien entendu sera financièrement a ma charge et qui s'il se révèle positif me fera vomir; Non merci! tout ceci serait suivi d'une radiographie de l'intestin grêle pour lequel il faut boire un produit (et donc de nouveau vomir!)puis pour finir une phibroscopie (anesthésie générale) juste pour voir s'il n'y a pas de "bouchon dans les tuyau" comme il le dit si bien. sympa le programme ! mais trés peu pour moi! Un grand merci pour les infos proposées elles sont trés précieuses. Restez tous prudent : + de 90% des MEDICAMENTS CONTIENNENT du LACTOSE alors vérifiez bien vos notices...
Nathalie - france

transmission génétique

Bonjour, j'ai 46 ans, je suis intolérante au lastose depuis ma naissance (lait de substitution), du côté de ma famille paternelle, des cas sont relatés remontant plus de 100 ans en arrière, le père de mes enfants était également intolérant (mais moins sévère que moi) et élevé au jus de carotte ! sur mes 2 enfants, mon fils de 18 ans est intolérant depuis la naissance et sujet aux angines et maux d'estomac car difficile de tout trier en restauration scolaire mais cela n'a pas l'air d'être trop contraignant pour lui. ma fille quand à elle consomme laitage en grande quantité sans aucun problème. Ma mère a toujours cuisiné mes repas à part ou adapté les menus mais très contraignant et c'est vrai que pas facile d'aller au restau ou chez des amis mais à mon âge j'ai l'habitude d'annoncer la couleur et je n'ai plus honte de ma maladie d'autant que je ne digère pas non plus le lait de soja ni le gluten. Je compense avec des fruits et du lait d'amande mais mon problème car j'en ai un tout de même c'est de trouver un régime qui me fasse perdre mes 20 kilos de trop car tout ceux que j'ai vu fonctionne avec des laitages et même les diététiciennes consultées ne peuvent dire "dans votre cas, c'est compliqué" .
Matagne - Belgique

madame

Et voilà, je sais maintenant d'où vient toutes mes migraines, maux de ventre, hospitalisation à répitition depuis 3 ans...intolérance au lactose. J'attends le résultat du test passé il y a deux jours mais dés que les aliments ont été retirés, une nouvelle qualtié de vie s'est ouverte à moi alors les résultats confirmeront ce que je sais déjà. Il n'y a plus qu'à s'adapter et croire que certaines personnes autour de moi (au travail) arrêteront de banaliser cette maladie car c'est pas simple de vivre avec.
Dubourg - France

Une cliente bien informée

Bonjour, sur mon lieu de travail aujourd'hui je pense avoir découvert mon problème.

Dès la naissance, on a détecté une allergie au lait (incapable de boire du lait). Puis les années passants j'ai pu en consommer normalement. Malheureusement, en un an j'ai perdu 14 kilos (je ne m'en plains pas, passer de 70 à 56kg pour ma taille était une nécéssité), en ne changeant rien à mon alimentation. En parallèle, je souffre de constipation chronique. Bien entendu, quand c'est comme ça, les gens autour de nous nous disent de consommer plus de laitage.

Seulement aujourd'hui j'ia eu le plaisir de rencontrer une cliente sur mon lieu de travail qui me parlait de ses intolérances au gluten et au lactose. Ca a fait tilt dans mon esprit. Il y a deux semaines de ça, j'étais en voyage et pour des raisons d'hygiène nous ne ne mangions ni produits laitiers ni tout ce qui se rapporte aux pains... Je vous laisse deviner ce que j'ai pu en déduire. RDV dans une semaine chez mon médecin qui va me prescrire des examens.

ce site est excellent et informe bien.
sandrine - france

Intolérance au lactose !

Bonjour,

je vous rejoint car ma fille vient d'être diagnostiquer intolérante au lactose par un allérgologue et maintenant on doit faire une eviction total de lactose pendant 3 semaine 1 mois et réintroduire progresivement afin de voir quelle est son seuil de tolérance et voir si elle grossi un peu plus du coup ou pas ? mais je ne sais pas exactement ou il y a du lactose car dans certain aliment il y en a alors qu'on ne croirais pas !!