Vos témoignages

PAS DE QUESTIONS DANS CETTE RUBRIQUE !

Bonjour à toutes et à tous,

Cette rubrique vous permet de partager votre expérience avec les intolérants au lactose. 

Il est nécessaire de vous inscrire/connecter pour pouvoir publier votre témoignage. Seuls votre prénom et votre pays seront visibles sur le site.

Nous vous remercions de ne pas poser vos questions dans cette rubrique. Si vous souhaitez recevoir des réponses ou lancer une discussion sur un sujet précis, utilisez le forum! Il est là pour cela!

Merci de votre collaboration et à bientôt!

Dall'Aglio Andrée - Châtelaine Suisse

Enfin, je découvre une information...

Enfin! Je découvre une information autorisée, complète et non tendancieuse sur ce problème qui me touche depuis ma petite enfance, mais que personne ne savait identifier (avant l'invention de l'électrophorèse, je crois?). Durant 40 ans, on m'a dit: "Tu as mal à l'estomac, alors bois du lait"! Un médecin m'a même dit, dans les années 60, que c'était "psychosomatique"! Mais lorsque on a enfin pu pratiquer le test, celui-ci a révélé que j'avais bel et bien une intolérance totale au lactose. Il est vrai qu'il est très difficile d'échaper complètement à la "lactomanie", surtout en Suisse! C'est pourquoi je vous remercie Alpro?) vivement de vos indications si précieuses, notamment sur les produits (où trouve-t-on la marque Alpro?). Sincère reconnaissance.
Nathalie - Paris France

Sans lait, je me sens de mieux en mieux

Coucou à tous et à toutes. Je m'appelle Nathalie, j'ai 26 ans et suis heureuse depuis quelques semaines d'avoir pu grâce à vos témoignages trouver un peu de réconfort. J’ignorais complètement ce que c'est que l'intolérance au lactose avant ma visite sur ce site il y a un mois, alors que j'avais des maux de ventre chaque fois que je mangeais des aliments contenant du lait. Ce site m'a fait prendre conscience et vos nombreux témoignages m'ont soutenue. Je suis actuellement un régime sans lait, et je me sens vraiment bien. Merci à tous et à toutes.
Valérie - Baar, Suisse

Bien vivre sans lait

J'ai découvert il y a quelques années que j'avais une intolérance partielle au lactose. Je compense le manque de lait par des produits spéciaux sans lactose. J'ai remarqué que le pire pour moi était de boire du café au lait ou de mettre du lait dans le thé. Lorsque je suis invitée, je précise donc que je ne peux pas boire de lait, sinon je sais que j'aurai mal au ventre pendant 2 heures au moins... Si les gens posent des questions, je dis simplement que suis "allergique" au lait (l'intolérance au lactose étant encore assez mal connue.

Cordialement depuis la Suisse et bravo pour votre site.
Isabelle Nelly - Paris France

L'intolérance au lactose mal connue


J'ai 32 ans. J'ai longtemps souffert des troubles intestinaux et tous les médecins vers qui je me suis tournée depuis mon enfance au mieux m'ont dit qu'il n'y avait rien à faire au pire que c'était psychologique! Le nouveau généraliste que j'ai été voir en désespoir de cause car je n'en pouvais plus a posé le diagnostic d'intolérance au lactose. Il faut admettre que l'intolérance au lactose est encore très mal connue C'est bien l'idée de du site.
Alexia - Paris

Je vis sans lait et ça me va

Il y a une vingtaine d'années, j'ai commencé à lire des informations à droite et à gauche sur les méfaits du lait. A l'époque, je ne me souviens pas avoir lu trop de choses sur l'intolérance au lactose, mais ce que j'en avais retenu était que le lait était un aliment très indigeste, très peu, voire pas du tout adapté à l'être humain...
J'avais sauté sur l'occasion pour arrêter le lait sous toutes ses formes (sauf yaourt et fromages), puisque déjà petite, il fallait me cajoler pour que j'en boive, avec une bonne dose de chocolat.
Et depuis, celà ne m'a jamais manqué !
Récemment, pour confirmer et expliquer mes réactions de toujours face au lait, j'ai lu qu'un Dr Américain (Dr D'Adamo), avait développé un régime alimentaire basé sur les groupes sanguins. (site explicatif www.bellevitalite.com). Il va jusqu'à dire que seuls les groupes B et AB peuvent supporter le lait, et plutôt écrémé ou 1/2 écrémé. Et moi je ne fais pas partie de ces 2 groupes... de toutes façons, s'il dit vrai, comme les groupes B et AB ne représentent que 12 à 15 % de la population, ça fait que 82 à 85% de la population mondiale s'en tire très mal avec le lait...
Quen pensez-vous ?