Vos témoignages

PAS DE QUESTIONS DANS CETTE RUBRIQUE !

Bonjour à toutes et à tous,

Cette rubrique vous permet de partager votre expérience avec les intolérants au lactose. 

Il est nécessaire de vous inscrire/connecter pour pouvoir publier votre témoignage. Seuls votre prénom et votre pays seront visibles sur le site.

Nous vous remercions de ne pas poser vos questions dans cette rubrique. Si vous souhaitez recevoir des réponses ou lancer une discussion sur un sujet précis, utilisez le forum! Il est là pour cela!

Merci de votre collaboration et à bientôt!

Virginie - Bruxelles (Belgique)

combien de temps...

Bonjour à tous,

J'ai 2 "maladies" qui sont très encombrante pour ma vie sociale: la migraine et l'intolérance au lactose. (c'est quand même très révélateur que, même moi qui en souffre, je mette le mot maladie entre guillements, révélateur de ce que ça commence enfin et seulement à être reconnu !! ;-) )

La migraine, ça fait 20 ans que je vis avec mais j'arrive à me battre grâce à l'aide de ma neurologue. Par contre l'intolérance, c'est dur tous les jours...Je me suis effondrée quand je l'ai appris, maintenant je l'accepte plus ou moins mais je me pose une question:

COMBIEN DE TEMPS CELA VA-T-IL DURER ? j'ai entendu des gens chez qui s'est parti après quelques années. Savez-vous en fonction de quoi ? et quelle est la moyenne ?

Quand à mes "trucs", comme j'adore le fromage et les laitages, je me suis rabattue sur:
le lait de soja (je viens d'apprendre que c'est peut-être pour ça que j'ai pris quelques kilos..) et tous les produits de la gamme ALPRO (dispo. en belgique), SOJASUN (excellents yaourts dispo. en Bel et France), BJORK et Sur le fromage de BREBIS et de CHEVRE. en magasin diététique il y a aussi lait de riz, lait de noisette ou d'amande (en poudre à mélanger avec de l'eau: très bien pour les enfants), tofu, etc.etc.

Bon courage aux adultes et aux enfants.


Hélène - Annecy

DARWIN aussi

Selon le Quotidien du médecin du 22 avril dernier, il semble que des investigations récentes révèleraient que les troubles (problèmes digestifs et intestianux, grande fatigue ...) dont souffrait DARWIN étaient une intolérance au lactose.
Votre médecin a-t-il lu cet entrefilet ?
Demandez-lui une copie.
Quoi, il ne lit pas sa presse professionnelle !!!
En plus, il croit que vos troubles sont dus au stress et vous refile des tranquillisants. A votre tour tranquillisez-le : changez de médecin.
Michel - Paris France

Et les animaux dans tout ça?

Bonjour !
J'espère que vous pardonnerez le côté très, très futile de ce message, en regard des souffrances réelles des personnes (si nombreuses) intolérantes au lactose.
Je ne crois pas l'être (ouf !), mon intérêt pour ce problème concerne en fait... le hérisson qui habite mon jardin. Comme ces petites bêtes rafolent des laitages, mais ne le tolèrent pas passé le sevrage (celà peut provoquer leur mort), j'ai été très content de trouver du lait sans lactose pour chats (marque Friskies, dans certains Monoprix de Paris).
Hé oui, il semblerait en France que les félins aient plus de chance que les humains, puisque je n'ai pas réussi à trouver d'autre source de lait sans lactose en grandes surfaces. Amicales salutations et félicitations pour la qualité de votre site !
Agnes - Marseille

bébé dort mal

Mon fils dès sa naissance a mal dormi. Je l'allaitais.C'était un bébé qui se réveillait regulièrement, faisait peu de sièstes, n'était pas serein, paraissait nerveux. Son papa et moi étions épuisés. A l'âge de 18mois il nous réveillait à 1H30 puis à 3H30 et enfin à 5h30, il était debout pour la journée (sans sièste), plutôt capricieux. J'ai demandé l'avis d'une osthéopathe (le pédiatre n'ayant pas trouvé de solution), et celle ci m'a de suite dit qu'il s'agissait d'une légère intolérance au lactose.Nous avons suprrimé la plupart des laitages, et la nuit suivante, il a dormi, vraiment comme un bébé. Il est devenu plus calme. Notre vie et la sienne a changé.
Laure - Paris, France

Finis les problèmes

Bonjour,
Je voulais dire que j'ai découvert mon intolérance au lactose complètement par hasard. Je crois que cela a commencé vers l'âge de 18 ans, mais s'est accentué depuis 2 ans. Impossible de rien manger snas être malade... Je pensais que c'était du stress, les chewing-gums ou je ne sais trop quoi.
Je suis allée voir un gastro-entérologue qui m'a conseillé d'arrêter les produits laitiers un certain temps. Et là; miracle, plus rien. Lui n'a pas fait le rapprochement, il avait l'air de penser que j'avais les intestins un peu stressé et que sans lait pendant un moment et en suivant un traitement, tout allait rentrer dans l'ordre. J'ai donc repris les produits laitiers, mais ça n'allait pas mieux... Je commençais à me dire qu'il y avait autre chose. Et en surfant sur internet, j'ai découvert l'intolérance au lactose.
Comme mon médecin trouvait que l'hypothèse était peu probable ("trop jeune" pour être intolérante !), j'ai fait des petits tests qui ont confirmé que la moindre absorption produit laitier me rendait malade.
J'ai du y renoncer, la mort dnas l'âme mais j'ai récemment découvert la lactase et depuis, c'est le bonheur ! Je peux prendre à nouveau du fromage (je n'ai pas testé tous les fromages de peur d'être malade... désagréable "habitude" dont on se défait doucement), dîner au resto ou chez des amis sans enquiquiner tout le monde...
Pour ceux qui habitent Paris, inutile de se casser la tête à éviter tous les aliments sans lactose ou à acheter des substituts trop chers. On trouve la lactase sans ordonnance dans certaines pharmacies. perso, j'ai trouvé la mienne à la Pharmacie anglaise des Champs-Elysées (à côté du Virgin).