Vos témoignages

PAS DE QUESTIONS DANS CETTE RUBRIQUE !

Bonjour à toutes et à tous,

Cette rubrique vous permet de partager votre expérience avec les intolérants au lactose. 

Il est nécessaire de vous inscrire/connecter pour pouvoir publier votre témoignage. Seuls votre prénom et votre pays seront visibles sur le site.

Nous vous remercions de ne pas poser vos questions dans cette rubrique. Si vous souhaitez recevoir des réponses ou lancer une discussion sur un sujet précis, utilisez le forum! Il est là pour cela!

Merci de votre collaboration et à bientôt!

"Jane" - FR - Suisse

Vive le soja !

Hello tout le monde !

J'ai 32 ans et j'ai appris mon intolérance au lactose il y a qq semaines.

Ca faisait plusieurs années que je présentais des ballonnements douloureux et des gaz "pestilentiels" et incontrôlables... ça allait de mal en pis et aucun médicament, style Spasmo Canulase, charbon, etc. ne calmait ces symptômes. Comme cela devenait franchement handicapant en société et sous la pression de mon entourage, j'ai insisté auprès de mon médecin qui m'a envoyée vers un gastro-entérologue... qui a tout de suite soupçonné une intolérance au lactose.

Je n'y croyais pas trop, me trouvant par ailleurs en excellente santé et sans aucune allergie, mais un test à l'hydrogène plus tard... après qq minutes, au bruit, je ressemblais déjà à un vieux lave-vaisselle (et je vous passe le reste) et au premier contrôle après 20 min, j'étais largement "hors cotes"... et bien c'était ça ! Je n'en revenais pas ! Enfin, c'est pas la fin du monde, y'a plein d'autres sources de protéines et de calcium notamment... j'ai déjà découvert le lait de soja, c'est très sympa :))

Bonne journée à tous !
Coraly - toulouse France

Pouvoir remanger tout ce que l'on aime sans lactose!!!! SANS PRISE DE TETE!!!

Depuis quelques années, la moindre dose de lactose me procure des douleurs intolérables pendant des jours voire des semaines!! Les médecins n'y comprennent rien, alors ne pas hésiter à les forcer à chercher sur le vidal, certains médicaments n'en ont pas, il faut juste les chercher. Pour l'homéopathie,mon homéopathe ne me donne pas mon traitement en granules mais en traitement liquide! Ca marche. Coté alimentaire j'ai cherché pendant 2 ans des solutions à mon problème, et finalement une solution existe pour nous intolérants au lactose: la cuisine CACHER!! Pain brioché, margarine proche du beurre, crème chantilly, gateau au chocolat, chocolat, moutarde, glaces... sans lactose! Attention, il fauit rechercher dans les epiceries juives uniquement les produits PARVE (neutre c'àdire sans lactose, ni viande) ou de Viande (charcuterie sans lactose). tout ce qui est parve est automatiquement sans lactose. Rien à voir avec les produits bios sans lactose franchement dégoutants!!
Nicolas - France

Médicaments sans lactose

Bonjour!
Merci pour l'info!
Après une semaine d'hôpital pour jambe cassée, je me suis rendu compte à quel point dans le milieu hospitalier l'intolérance au lactose est problématique! De la pharmacie à la cuisine on tente de vous faire avaler des trucs lactés ou lactosés. Vous vous réparez d'autant moins vite et avec tellemnt plus de souffrance (physique et morale)! Quand enfin on a compris que votre problème est sérieux, on se contente de vous donner du paracétamol comme antalgique (surtout ne pas aller chercher dans le Vidal d'autres produits plus actifs et non-lactosés : certes ils le sont presque tous! A manger on vous sert des salades sans sauces, des pates à l'eau ... surtout ne pas ajouter une goutte d'huile (d'olive par exemple)!

Dernière remarque au sujet des médicaments lactosés: les granules homéopathiques c'est quoi? ben... à part le femtogramme de substances curative (jus de plantes...), le reste du granule c'est bel et bien DU LACTOSE! et c'est même pas indiqué sur la boite! contrairement à tous les autres produits!!! Le patient homéopathe peut bien s'empoisonner, tant que le produit actif est à dose infinitésimale! ben oui mais là l'excipient est plus actif mais on ne vous dit pas ce que c'est!!

Anti-lactosement vôtre,

Nicolas (lactose intolérant au dernier degré et vigilant depuis 7 ans)

Hugo - Bastia France

La fin des yaourts

J'ai connu durant une vingtaine de mois les pénibles symptomes décrits, et rendu visite à un un gastro à multiples reprises d'où un un tas de traitements aussi inefficaces l'un que l'autre. Il était envisagé alors un diagnostic. Etant consommateur moyen de laitages, il m'est venu à l'idée d'éliminer les yaourts bio d'une grande marque et j'ai vu au fil des jours disparaître mes ennuis. Cela ne tenait qu'à eux tandis que le gastro confirmait mon intolérance certaine au lactose.
Chantal - ASNIERES SUR SEINE FRANCE

Diagnostic : crampes et insommnie

J'ai 52 ans. Tout d'abord je souffre de douleurs chroniques d'ordre neurologique dans les jambes qui m'obligent à prendre pas mal de médicaments.
C'est un médecin homéopathe qui m'a permis de faire le diagnostic de mon intolérance. Quand je l'ai consultée, je souffrais de crampes dans les jambes absolument terribles. Après plusieurs visites, elle m'a finalement dit : crampes = acide lactique et que cela pourrait donc être du à un stockage de lactose (non assimilé) dans mes jambes, qui sont mon point faible. Sur ses conseils, j'ai donc supprimé tout laitage de mon alimentation (mais pas le lactose des médicaments !). Elle m'avait prévenu qu'en cas d'ingestion après sevrage, si' j'étais intolérante cela me rendrait malade : plusieurs mois après, une glace à la vanille d'un patissier m'a rendue bien malade : diarrhées, crampes et insomnie.
Comme je souffre aussi (!) d'hypertension, la cardiologue m'a prise au sérieux quand je lui ai raconté ma mésaventure et m'a fait supprimer tout lactose, y compris dans les médicaments. Depuis, je vais bien, et je fais comme pas mal d'entre vous : j'ai du lactase avec moi, au cas où, pour éviter les questions !
A posteriori, je me suis aperçue que c'était un médicament qui avait fait empirer les choses : depuis, je ne me sentais pas bien sans pouvoir dire pourquoi, en plus des crampes, je dormais mal, et j'avais des selles tendances diarrhéiques.
Il semble que ce soit familial : mon frère qui avait des crampes après avoir fait du sport ne consomme plus de produits laitiers frais et n'a plus ces crampes !
Ma conclusion : des crampes ou des insommnies inexpliquées peuvent orienter les recherches vers une intolérance au lactose.
PS : cela fait 3 ans, et depuis les choses ont bien évolué, puisque sur Internet, je trouve maintenant beaucoup d'informations sur ce sujet.
Quant aux médecins, alors là, mieux vaut, sauf exception, ne pas avoir à leur expliquer...