Vos témoignages

PAS DE QUESTIONS DANS CETTE RUBRIQUE !

Bonjour à toutes et à tous,

Cette rubrique vous permet de partager votre expérience avec les intolérants au lactose. 

Il est nécessaire de vous inscrire/connecter pour pouvoir publier votre témoignage. Seuls votre prénom et votre pays seront visibles sur le site.

Nous vous remercions de ne pas poser vos questions dans cette rubrique. Si vous souhaitez recevoir des réponses ou lancer une discussion sur un sujet précis, utilisez le forum! Il est là pour cela!

Merci de votre collaboration et à bientôt!

Combes - France

Sans lactose

J ai eu un petit garçon il y'a 3 mois qui, à la naissance se porter bien mais après plusieurs lait infantile et des diarrhées importante et pratiquement aucune prise de poids le diagnostic est tombe allergie aux protéines de lait de vache.
Mais pour un bébé viens la diversification et biensur je me pose beaucoup de question.a 1an il sera hospitalisé pour une réintroduction avec scope et adrénaline pas loin voilà mon témoignage
ROGER - France

Intolérance au lactose

Au début j'avais tendance à faire des otites externes à répétition. Puis suite à une opération (en fait à 4) touchant le séant, j'ai été de plus en plus gêné par de l'excéma mal placé. Cet excéma s'est étendu aux parois nasales et au nombril.
L'excéma m'a fait pensé au lait, du coup j'ai stoppé le lait (petit déjeuner, fromage, yaourt...) et là miracle : les problèmes ont quasiment tous disparu.
Par contre, j'ai fait une colique biliaire récemment et il n'est pas impossible que l'intolérance au lait l'ait favorisé. L'enlèvement de la vésicule me guette...
Milan - France

des années de calvaire

j'ai 46 ans et j'ai vécu un vrai calvaire pendant des années (15 ans au moins), douleurs abdominales, constipation, qui m'ont fait perdre le sommeil. j'étais épuisée. j'avais aussi de l'urticaire venant de façon inexpliquée. Les symptômes s'aggravaient avec les années. Aucun test allergique cutané ne donnait rien, et les coloscopies normales. On a même voulu me mettre sous anxiolytiques, ce que j'ai refusé! En France on essaye d'en donner à tout le monde dès qu'on ne sait pas diagnostiquer, on dit que c'est "nerveux".
Voyageant beaucoup en Asie ces dernieres années pour mon travail, j'ai constaté que j'avais une paix royale en rentrant et que le processus se remettait en route à mon retour! C'est mon allergologue qui m'a suggéré un régime sans lactose et miracle, les douleurs ont cessé! Je n'y croyais pas. Depuis j'ai appris à cuisiner différemment avec des laits végétaux, je ne mange plus jamais de plats en sauce au restaurant. J'ai supprimé tous les apports de lactose, j'épluche les étiquettes de tout surtout des médicaments, demande des préparations en ampoules pour l’homéopathie. Il m'arrive encore d'avoir des crises "inexpliquées" qui prouvent que le lactose est partout mais ça va mieux. Bizarrement mes crise d'urticaire ont disparu aussi, à croire que l'intolérance au lactose aggravait le terrain allergique.
J'ai mis des années à trouver, des années de douleurs et d'inquiétude, mon gastroentérologue n'a rien soupçonné, mon généraliste rien diagnostiqué! La seule à avoir soulevé le problème devant ma "colopathie fonctionnelle" est mon ostéopathe! je suis atterrée de voir qu'en France personne n'est formé à cela, tout le monde pense que c'est bénin vu que ça ne "tue" pas, il n'y a aucune écoute. Nous avons accès à très peu de produits de consommation étiquetés sans lactose par rapport aux pays anglo-saxons. En Asie et aux états-unis on trouve des pâtisseries étiquetées sans lactose partout et je vais chez Starbucks en France qui peut tout vous préparer au lait de soja. Quand on tombe sur des sites comme celui-ci on se rend compte à quel point cela concerne beaucoup de monde malgré tout. Je suis certaine que les industries agro-alimentaire et pharmaceutique sont pour beaucoup dans le développement de cette pathologie à force de rajouter le lactose comme liant partout! D'autre part l'alimentation déplorable des bovins a considérablement changé les caractéristiques du lait.
on veut aussi nous faire croire que boire du lait à n'importe quel âge est bon pur la santé: faux, à part peut-être pour les Massaï. Toujours est-il que ne pas en consommer aujourd'hui est une vrai parcours du combattant quand on est urbain et actif!
lala - france

sans produits laitiers

J'étais intolérante au lait en tant que bébé, mais à l'époque on ne parlait pas encore d'intolérance.
En grandissant, bien que je ne buvais plus de lait et avais le beurre en aversion, je mangeais des desserts lactés et du fromage, et j'étais tous le temps malade.
À l'age adulte, pareil, rhino pharyngyte, sinusite, bronchite et problèmes menstruels avec beaucoup de pertes blanches.
Je ne m'en inquiétais pas vraiment.

Le processus d'élimination c'est fait avec le temps, en cherchant comment mieux m'alimenter.
Ainsi mon mari et moi en sommes venus à les retirer totalement de notre vie.

Depuis je vais beaucoup mieux, je ne tombe malade qu'une à deux fois par an, (toujours des sinusites quand même, on a ses faiblesses).

Dernièrement j'ai mangé sans le savoir des produits laitiers pendant plus d'un mois (nouveau boulot dans un restau.
La cuisine y est assez saine mais utilisation de crème ) .
En ce laps de temps, j'ai fait des boutons, des aphtes, une cystite, suivie d'une grosse fatigue puis d'une sinusite.
C'est en cherchant un peu que j'en ai découvert la cause.

J'ai vu que quelqu'un demandait ce qu'on pouvait manger pour palier au manque de magnésium et de calcium des produits laitiers.
Déjà il faut cuisiner, éviter les produits raffinés, et faire un tour chez le bio où se trouve de la pâte de sésame riche en calcium, le beurre d'amande, chez le chinois du tofu, et dans le commerce du lait de soja enrichi en calcium, des eaux minérales, du chocolat(mg), des figues sèches très riches en calcium, des sardines avec leurs arrêtes etc...

Au petit déjeuner par exemple:
2 tranches de pain complet
1 yaourt soja maison
2 figues sèches
margarine végétale (bien regarder l'étiquette)

et pourquoi pas une sardine avec du citron

(ça donne 1 féculent, 1 légumineux(le soja), 1 légume (le fruit, 1 gras la margarine, )

Dans tout ça il y a des protides, lipides, glucide.
Les acides aminés devraient être au complet entre le pain complet et le soja.

Voilà rebelotte pour le midi en cherchant à combiner intelligemment tous les aa,(protides), les glucides et les lipides (ne pas oublier les lipides ).

Les noix, graines de sésames, noisettes, amandes sont aussi des bons apports alimentaire (chocolat au sésame hmmm!!!).

TIens pour les gourmands de chantilly, j'ai vu sur le net une recette pour faire de la chantilly de noix de coco, et une autre avec du beurre de cacao.
GRENADINE - FRANCE

En France sans lactose

Moi aussi je suis intolérante au lactose, je ne supporte même pas les produits délactosés etles comprimés de lactase ne m'aident pas non plus!

C'est dur de vivre en France avec cette intolérance/allergie.
On est complètement exclu:
le restau c'est une vraie galère, c'est le parcours du combattant (allé voir le cuisto, poser les bonnes questions sur tout, sur chaque détail...)
manger chez des amis, c'est une catastrophe, les gens se sentent agressés et c'est très mal perçu de demander "tu as gardé les étiquettes?" et finalement de ne rien pouvoir manger du tout, à part peut être le pain et encore! Franchement c'est complètement désociabilisant!

J'ai lu que certains écrivaient "vive la vie sans lactose", et bien pour moi c'est une vraie souffrance et une complication au quotidien.

Par ailleurs, dans d'autres pays, en Allemagne par exemple, cette allergie est très connue et presque tout le monde connait quelqu'un qui est allergique! hallucinant non?

Changer de pays... oui je l'envisage... mais c'est pas évident ...