Symptômes de l'intolérance au lactose



Les symptômes les plus courants de l'intolérance au lactose sont :

- des ballonnements
- des diarrhées
- des douleurs abdominales
- des crampes abdominales
- des vomissements (surtout chez l'enfant)
- la constipation

La plupart des personnes intolérantes au lactose ne souffrent que d'un ou de deux de ces symptômes. Ces troubles peuvent apparaître dans certains cas déjà 15 - 20 minutes après l'ingestion d'aliments contenant du lactose ou se manifester après quelques heures, voire seulement le lendemain. En fonction de la quantité de lactose absorbé et de la sévérité de l'intolérance, ils peuvent durer jusqu'à plusieurs jours.

A côté des ces symptômes spécifiques de l'intolérance au lactose, la littérature spécialisée mentionne également une série d'autres troubles dont l'origine est attribuée au lactose par les patients. Entre autre, il s'agit de fatigue chronique, humeur dépressive, membres douloureux, vertige, maux de tête, abattement, troubles de concentration, eczéma. L'apparition et l'ampleur des symptômes dépendent de plusieurs facteurs.

Le degré de l'intolérance qui diffère d'un individu à l'autre en fonction de la production plus ou moins insuffisante, voire absente de lactase par l'organisme, revêt évidemment une importance primordiale. La quantité des aliments se trouvant déjà dans le système digestif et la forme sous laquelle le lactose a été ingéré influenceront également sur la survenance des troubles gastro-intestinaux. Le lactose est en principe mieux toléré s'il est consommé en même temps que d'autres aliments. La composition de la flore intestinale, l'état physique et psychologique de l'individu auront aussi un impact sur la sévérité des troubles.