P

Paludisme n. m.
Maladie infectieuse provoquée par un hématozoaire (organisme constitué d’une seule cellule, parasite des globules rouges du sang), le plasmodium, transmis à l’homme par une piqûre d’anophèle (moustique des régions chaudes et marécageuses) et dont il existe quatre espèces (seul le plasmodium falciparum est mortel.
Péristaltique adj.
Se dit des mouvements et des contractions des organes tubulaires de l’organisme (dont le tube digestif), provoquant le déplacement de leur contenu
Placebo n. m.
Un placebo est subsantance sans efficacité pharmacologique mais dont l'effet psychologique peut, chez certains malades, jouer un rôle
Polymère n. m.
Molécule de masse moléculaire élevée constituée de monomères unis les uns aux autres par des liaisons covalentes, tels l'amidon et les protéines.
Protéines n. f. pl.
Les protéines sont de grandes molécules constituées de nombreux acides aminés reliés entre eux pour former de longues chaô;nes. Les protéines peuvent également comprendre des sucres et des lipides
Protéinurie n. f.
Présence permanente ou intermittente de protéines plasmatiques en quantité notable dans l'urine, souvent en raison d'une perméabilité accrue des tubules rénaux antipaludéen, enne médicament capable de prévenir ou de traiter la paludisme, maladie induite par un parasite du sang et transmise par un moustique, l'anophèle, dans les régions chaudes et marécageuses.