Forum détail

Rachel - ....
[3]
00/00/0000 00:00:00

Bonjour, j'aimerais savoir comment on fait pour savoir si on est intolérant au lactose.J'ai des grosses plaques rouges dans le cou après avoir consommé des produits laitiers et ça pique.J'ai consulté un dermatologue au début avril et il m'a dit que je n'ai rien. Pouvez-vous m'aidez? Je me sens désespérée. Je me sens seule avec mon problème.

Chantal - France
00/00/0000 00:00:00
Si tu as constaté qu'aprés avoir mangé un produit avec du lactose tu as des problèmes ... essaie d'éliminer tous ce qui contient du lait: protéine de lait, lactose, acide lactique. etc..et regarde si tes plaques disparaissent ....(mais il faut à peu prés 10 à 15 jours de régime pour constater une amélioration).
Si pas de différence c'est que tu es peut-être allergique à autre chose ...
Bon courage
Catherine - Montréal, Québec, Canada
00/00/0000 00:00:00
Salut! Moi aussi j'ai des plaques rouges dans le cou et des démangeaisons après avoir pris un aliment contenant du lactose. Je souffre aussi de ballonnements, diarrhée, douleurs intenses dans la région de l'hypocondre droit et j'ai des douleurs gastriques! As-tu ces réactions aussi? Peux-être que tu as un début d'intolérance aussi!! Tu peux consulter un gastro-enterologue... c'est ça que j'ai fait et je vais passer un test de lactose dans 2 semaines!
Garnier - Annecy France
00/00/0000 00:00:00
Bonjour,
Pour connaître son intolérance, il faut faire un test, c'est en général un gastro-entérologue qui le préscrit. Mais quand on a un doute, il faut essayer de supprimer tout laitage de l'alimentation (fromage, yaourt, lait et ses dérivés ainsi que le lactose caché un peu partout) pendant une semaine, s'il y a une amélioration, il y a des chances que ce soit cela.
En général, l'intolérance au lactose se magnifeste aussi par des problèmes d'intestins, ballonnements, diarrhées, maux de ventres, et parfois aussi par des maux de dos ! Quand on ne trouve pas avec un médecin, il ne faut pas hésiter à changer, cela permet parfois de découvrir certaines choses.
Bon courage
Lucile