Forum détail

Julien - Bruxelles, Belgique
[5]
00/00/0000 00:00:00

Bonjour à tous! J'aimerais savoir si mon cas semble sortir de la norme. 15 à 30 minutes après un repas contenant une dose significative de lactose, je rencontre généralement les symptômes suivants (par ordre décroissant de désagrément) : forte sensation d'épuisement physique et forte propension à la somnolence; gêne respiratoire (non-asthmatique); sensation de ballonnement de l'appareil digestif; sensation d'alourdissement/constriction au niveau de la gorge; parfois légers troubles de la vision; parfois troubles de la concentration; parfois douleurs dorsales; parfois vertiges; parfois légère migraine. Ce dernier symptôme est facilement contré par un comprimé d'aspirine ou de paracétamol; les autres symptômes disparaissent après une à deux heures (vingt minutes pour les douleurs dorsales et les vertiges). Par contre, à l'exception des ballonnements, je ne subis que très rarement les troubles de l'appareil digestif qui, à en lire le site et le forum, semblent pourtant être largement prédominants en cas d'intolérance au lactose. Mes troubles sont apparus il y a deux ans (j'ai 26 ans) après avoir consommé ±250gr de yaourt quotidiennement durant quelques années; leur importance fluctue au fil des mois. Quelques jours de régime sans lactose suffisent à annihiler l'ensemble des symptômes, et procurent une période de deux à quatre semaines pendant lesquelles l'absorption de lactose ne me provoque plus aucune gêne. L'absence de troubles de l'appareil digestif doit-elle écarter un diagnostic d'intolérance au lactose ?

Nic - Suisse
09/02/2013 18:10:30
Salut Julien !

Je cherche depuis des années et j'ai des troubles similaires aux tiens. En premier fatigue, trouble concentration, mini-vertiges,... Est-ce que tu as découvert quelque chose de nouveau ? Merci d'avance !
Julien - Bruxelles Belgique
00/00/0000 00:00:00
Petit update après quelques mois. Les comprimés de lactase fonctionnent relativement bien; j'en prends un (fortement dosé, fabricant allemand) au tout début du repas. Je préfère néanmoins éviter certains aliments, par exemple les desserts à base de crème fraîche + beurre + oeufs et pas grand-chose d'autre. Les symptômes que je décrivais il y a quelques mois restent d'actualité, à l'exception des migraines qui sont désormais plus courantes, mais néanmoins facilement contrées par une ou deux aspirines. J'ai passé un test qui a confirmé mon intolérance au lactose; par contre aucune réponse médicale précise sur le caractère particulier de mes symptômes (pour rappel, quasiment jamais de troubles purement digestifs).
Julien - Bruxelles, Belgique
00/00/0000 00:00:00
Hello Morgane,
Merci pour votre réponse. Je confirme la durée moyenne de rémission de 2 à 4 semaines (occasionnellement même jusqu'à ±2 mois je pense, je n'ai pas de notes précises de la première année), période de rémission qui donc s'obtient très facilement en 3 à 5 jours de régime modérément strict. Je compte effectivement planifier un test très prochainement puisque le souci semble s'être intensifié récemment... Cela dit le schéma me semble très clair, les réactions à tel aliment, suivant que je suis à jeun ou non, et suivant que je l'inclus dans un repas complet ou non, tout correspond précisément aux réactions d'un intolérant au lactose; et en découvrant sur ce site les concentrations moyennes en lactose de chaque aliment j'ai retrouvé précisément la hiérarchie des aliments à éviter selon la liste que j'ai établie par essais successifs au cours de mes périodes de trouble. Je viens également de passer commande de comprimés de lactase, premier verdict dans quelques jours...
Morgane - Genève Suisse
00/00/0000 00:00:00
Cher Julien,
C'est vrai que les principaux symptômes de l'intolérance au lactose sont d'ordre digestif, mais ce qui me frappe le plus dans votre témoignage, c'est le fait qu'après un régime sans lactose de quelques jours, vous pouvez absorber du lactose sans problème pendant 2-4 semaines. Qu'un régime sans lactose fasse disparaître les symptômes est compréhensible, mais dès qu'une personne intolérante au lactose recommence à manger des aliments contenant du lactose, les symptômes réapparaissent en principe. Avez-vous pensé consulter pour faire un test qui permettra de confirmer ou le cas échéant d'exclure une intolérance au lactose? Bon courage!