Forum détail

Mareva - France
[2]
14/07/2014 23:34:49

Bonjour à tous, j'ai une amie dont la petite fille de 18 mois souffre de constipation chronique depuis toujours, rejette le lait systématiquement, qu'elle nourrit beaucoup de yaourts et petits suisses, fromages. J'ai trois enfants intolérants au lactose et je lui ai ouvert les yeux sur une possible intolérance (elle a des laxatifs !!!! depuis toujours, tous les jours....). Qui connaît un bon médecin ou pédiatre dans les Pyrénées Atlantiques qui pourrait l'aider? Son mari n'y croit pas et elle est seule à se battre pour trouver une solution. Un avis médical l'aiderait à convaincre son mari d'arrêter le massacre et les produits laitiers (elle a eu deux fissures anales et des lavements à seulement 18 mois.... la pauvre). Mille mercis.

Mareva - France
17/07/2014 22:29:31
Bonsoir Morgane,
Merci pour votre message. En fait cette petite fille a bien un médecin pédiatre qui la suit mais qui refuse de croire qu'il y ait un quelconque problème. La pédiatre a dit que son intestin était encore un peu court je crois et qu'il allait grandir. QU'il n'y a rien à faire. La petite fille (bébé) refuse le lait depuis très longtemps, le vomit en jets violents, est tout le temps malade, enrhumée.. et tous ces symptomes me font penser aux miens avant que je ne retire les produits laitiers ...

Merci encore

Mareva
Morgane - Suisse
15/07/2014 23:33:48
Bonsoir Mareva, comme je suis en Suisse, je ne peux malheureusement pas vous indiquer un pédiatre, mais je me demande si cette petite n'est pas déjà suivie par un médecin. Je ne peux m'imaginer que des laxatifs lui aient été administrés et que des lavements aient été effectués sans qu'un médecin les prescrivent. En Pyrénées Atlantiques, il y a certainement aussi des centres hospitaliers avec une section pédiatrique. Cependant, je ne sais pas comment ça marche en France, mais si c'est possible, pourquoi ne pas prendre rendez-vous dans un centre hospitalier pour des examens approfondis? L'intolérance au lactose est certes une piste, mais il peut également s'agir d'un autre problème. Ou alors, demander au médecin de famille de référer l'enfant à un centre hospitalier.