Participer à cette discussion

Veuillez remplir tous les champs correctement.

Publier

Message publication *
Saisissez le code *
Lestringant - France
[3]
04/03/2012 18:53:22

Ne pourrions nous pas sensibiliser à notre problème les laboratoires pharmaceutiques qui nous inondent de lactose dans la plupart de leurs comprimés et gélules? (Il y en a même dans les gélules de l'antidiarrheique (!) 'Imodium').

Pierre-Yves - St Claude
05/03/2012 19:59:19
La réaction du lobby laitier est en effet un peu... puérile!
Mais je constate néanmoins que la plupart des marques de distributeurs en France ont bien pris conscience du problème... et du marché prometteur qui s'ouvre devant eux! Si le lait "Matin Léger" a été le précurseur, et est devenu un grand classique des linéaires - y compris récemment sous une forme Bio -, toutes les MDD (Marques De Distributeur) proposent des laits à teneur réduite en lactose. Même Lidl s'y est mis! Pour l'instant toutefois, seul Casino porpose des yaourts pauvres en lactose. Encore un petit effort, et ils arriveront au niveau de la Coop en Suisse qui propose un large choix de produits laitiers divers (lait, yaourt, fromage blanc, boisson chocolatée...)
Un bémol quand même: il s'agit de produits à teneur réduite en lactose. Lesquels produits ont, semble-t-il, évincé Valio dont les produits sont sans lactose.
Ne reste plus qu'à espérer que l'industrie pharmaceutique finisse par se rendre compte qu'il y a là aussi un marché intéressant. Car ce sera sa seule motivation...
Morgane - Suisse
04/03/2012 22:18:26
Bonsoir,
Evidemment, il faudrait faire prendre conscience à l'industrie pharmaceutique et agro-alimentaire que le lactose utilisé comme excipient ou entrant dans la composition d'une multitude de produits alimentaires pose de sérieux problèmes aux intolérants au lactose. Mais où trouver les moyens financiers pour un tel lobbying? Mais restons positifs, il faut reconnaître qu'on parle déjà plus de l'intolérance au lactose qu'il y a 20-30 ans. Même le lobby laitier s'est rendu compte, mais hélas il a réagi en publiant de nombreuses pages-web soi-disant d'information sur l'intolérance au lactose pour affirmer que cette intolérance n'empêche pas la consommation quotidienne de lait et de produits laitiers. J'avoue que ce genre d'affirmation me met hors de moi. Si les personnes qui propagent ce genre d'idée vivaient avec une intolérance sévère pendant quelques semaines, elles changeraient radicalement leur discours!!
aline - frane
04/03/2012 21:13:07
c'est sur que c'est une super idée mais c'est pas facile à realiser...personnellement je ne sais pas trop comment on peut s'y prendre...