Participer à cette discussion

Veuillez remplir tous les champs correctement.

Publier

Message publication *
Saisissez le code *
Geraldine - France
[1]
25/09/2011 21:41:34

Bonjour, je suis ravie de voir qu'il existe un espace où l'on peut venir échanger sur notre intolérance au lactose. J'ai bientôt 37 ans et je viens juste d'être diagnostiquée pour une intolérance à priori sévère au lactose. Depuis toute petite, je suis sujette non seulement à de fortes migraines mais aussi une constipation chronique, avec des "gastros" ponctuellement. Tous les médecins m'ont testée sans jamais se poser la question du lactose ; depuis plusieurs mois les choses ont empiré. Des douleurs abdominales, intestinales, et ce parfois dans la dizaine de minutes suivant le repas, des vomissements et des diarrhées pendant plusieurs jours. Chute de tension, migraines et surtout fatigue chronique. J'ai perdu beaucoup de poids cet été. Enfin mon médecin m'a expliqué qu'il fallait bannir toute trace de lactose de mon alimentation, je teste parfois mon seuil de tolérance (qui est très très bas !) avec un aliment mais je suis tellement malade que je le regrette aussitôt. C'est devenu la galère pour m'alimenter, principalement parce que le midi je déjeune à l'extérieur et que je ne peux pas toujours savoir commment c'est préparé. Déjà que je passe 2 fois plus de temps à faire mes courses car je lis la composition de chaque produit ! Un autre point : j'ai un petit garçon de 8 ans et j'essaye d'en avoir un autre depuis 2 ans. Malheureusement j'ai fait 3 fausses couches en 1 an, qui n'ont pas été expliquées à l'heure actuelle, si ce n'est que j'ai constaté que pendant la période où j'étais enceinte, je souffrais énormément de diarrhées, de maux de tête et de ventre. Pensez-vous qu'il pourrait avoir un lien ? Merci d'avance de vos réponses.

Pierre-Yves - St Claude
27/09/2011 09:50:10
D'une façon générale, la grossesse induit des modifications très importantes dans le métabolisme de la femme enceinte. Normalement, tout redevient "comme avant" après l'accouchement. Mais on connaît des manifestations irréversibles, comme par exemple l'apparition brutale de cheveux blancs.
Dans votre cas, on peut envisager que des diarrhées à répétition ont endommagé votre milieu intestinal, vous rendant sévèrement intolérante au lactose. On a déjà vu que des personnes deviennent intolérantes au lactose après une bonne grippe intestinale. En général, tout rentre dans l'ordre après guérison.
Quant à savoir s'il y a un rapport entre intolérance au lactose et fausses couches, il faudrait demander à votre médecin de faire des recherches.
Bon courage!