Participer à cette discussion

Veuillez remplir tous les champs correctement.

Publier

Message publication *
Saisissez le code *
Maurice - La Louvière (Belgique)
[5]
00/00/0000 00:00:00

Bonjour, Souffrant de diarrhées depuis quelques années (j'ai 55 ans) et après avoir subi des examens cliniques négatifs, un breath test a révélé mon intolérance au lactose (apparemment sévère, dans les chiffres et dans la réaction qui en a suivi). Après avoir parcouru en long et en large le site et le forum (excellents), je voudrais poser quelques questions. Est-il possible que les conséquences (douleurs et diarrhées) suivent le repas coupable de 1 voire 2 jours, avec entretemps aucun effet néfaste, car à lire le forum, l'effet se fait sentir presque immédiatement, pas chez moi en tout cas? Est-il possible aussi que cet effet néfaste se fasse ressentir pendant plusieurs jours (4-5 au moins)? Est-il possible que certaines périodes de l'année je ne ressente absolument rien, avec aucun effet néfaste, et ce, pendant 2-3 mois de suite? Pour ce qui est des produits, je vais essayer Lactose OK, puis-je en prendre systématiquement avant chaque repas? Pas d'effet d'accoutumance? Pas d'effet néfaste? A ce propos, une réponse donnée par le site dit que le produit doit accompagner le lactose dans la digestion, s'il le suit c'est trop tard mais s'il le précéde? Je répète le test au lactose est largement positif les tests cliniques tout-à-fait négatifs, et pourtant à parcourir le forum j'ai l'impression que mon corps réagit différemment des cas exposés. Quelqu'un peut-il m'éclairer? Déja merci de vos réponses.

lactaf.fr - FRANCE
03/06/2011 00:08:06
Je vous invite à visiter mon site:"www.lactaf.fr" et à prendre connaissance dans la rubrique : "Mon histoire " de mon témoignage : "Scandale médical et social - Affaire du lactose " Les conséquences de l'intolérance au lactose peuvent provoquer entre autres le C.B.C.G. ou S.I.B.O.S en anglais .... etc.. . Cette pathologie ( intolérance au lactose) touchant près de 10 millions de français (12 millions officiellement en allemagne ) n'est pas prise au sérieux par le corps médical Français .

(Récit traduit actuellement en Anglais et Allemand )
Maurice - La Louvière (Belgique)
00/00/0000 00:00:00
Chère Cathy, non, je ne bois plus de lait (même plus dans mon café), je ne mange plus que du fromage à pâte dure (le principe d'après le spécialiste est "si ça ne se tartine pas, c'est bon") et je prends du Kérutabs (médicament de lactase vendu en Belgique) quand il y a danger. Vendredi j'ai mangé de la glace, de la mousse de chocolat, et d'autres choses avec lactose, j'ai avalé en même temps 4 comprimés de Kérutabs, et en fin de compte aucun effet néfaste (le tout en même temps que le repas). Par contre, l'autre semaine, en dehors de tout repas, un baba au rhum avec de la crème fraîche + un Kérutabs, j'en ai payé les conséquences pendant 4 jours. Apparemment, chez moi, quand je fais un écart en même temps qu'un repas, c'est pas trop grave, par contre l'écart isolé est catastrophique. TOUT CECI PENDANT CERTAINES PERIODES. A d'autres (l'été par exemple), je fais ce que je veux, rien ne m'arrive. Je ne comprends pas bien mon cas, mais il faut dire que tout ceci n'est apparu qu'il y a quelques années (5 au maximum) et je ne connais mon intolérance que depuis 2 ans.
KATHY - TROISTORRENTS SUISSE
00/00/0000 00:00:00
Bonjour Maurice,

Ma fille a aussi des problèmes, on a fait plein d'examens chez un gastro mais on a rien trouvé, donc le diagnostique pour lui est Syndrome du côlon irritable. Il hésitait de lui faire le test pour l'intolérance au lactose mais il dit que ce n'est pas possible vu qu'elle boit régulièrement du lait et qu'elle n'est pas systématiquement malade. Mais je vois que chez vous vous pouvez aussi avoir des périodes plus calme, malade pendant 4 à 5 jours et plus rien pendant 2 à 3 mois, comme ma fille. Ma question est : est-ce que vous buvez régulièrement du lait même pendant c'est période plus calme. Kathy
Elise - Morges Suisse
00/00/0000 00:00:00
Cher Maurice,

Pour ce qui me concerne, les troubles digestifs se manifestent surtout le lendemain et peuvent durer plusieurs jours. Cependant, je réagis de la même façon durant toute l'année. Je prends également de la lactase, mais uniquement lors que je ne peux pas éviter les aliments contenant du lactose (invitations, repas d'affaires). Le produit de lactase se prend effectivement au moment du repas ou peu avant. Selon mon expérience, la lactase est difficile à doser (en fonction de la quantité de lactose qu'on va ingérer) et ça ne marche pas toujours. Je préfère donc éviter le lactose au maximum que de prendre systématiquement de la lactase. Je n'ai jamais entendu parler d'accoutumance en relation avec ce genre de produit.