Participer à cette discussion

Veuillez remplir tous les champs correctement.

Publier

Message publication *
Saisissez le code *
Edith - France
[1]
00/00/0000 00:00:00

L'intolérance au lactose peut-elle provoquer de l'anémie ferriprive?

www.sanslactose.com - Lausanne Suisse
00/00/0000 00:00:00
Chère Edith,
Le fer héminique, la forme de fer que le corps absorbe et utilise le plus facilement, est contenu dans les viandes rouges et, dans une moindre mesure, dans la volaille et le poisson.
D’autres aliments comme les légumineuses, les céréales enrichies, certains fruits secs (pruneaux, raisins, figues), la mélasse, les légumes verts (en particulier les légumes-feuilles les plus foncés comme les épinards) et le cacao sont tous riches en fer non héminique dont l'absorption est favorisé par la vitamine C. Il est donc important de combiner dans un repas des aliments riches en vitamine C et en fer. En outre, une carence de vitamine B12 ou d'acide folique nuit à la production de globines, entraînant de ce fait l’anémie.Tous les aliments d’origine végétale et animale contiennent de l’acide folique, en particulier le foie, les légumes-feuilles, les fruits et la levure. La vitamine B12 ne se retrouve par contre que dans les produits de source animale, en particulier la viande, le foie, le poisson, les œufs, le lait et les produits laitiers. Une personne se nourrissant de manière équilibrée ne risque donc pas de souffrir d'une anémie ferriprive du fait qu'elle évite le lait et les produits laitiers.