Participer à cette discussion

Veuillez remplir tous les champs correctement.

Publier

Message publication *
Saisissez le code *
Aurélie Tarou - France
[3]
21/04/2013 15:34:41

Bonjour, Cela fait environ 5 mois que j'ai des nausées à répétition après les repas généralement. Bien évidemment cela m'empêche de vivre et de profiter de mes 17 ans. J'ai passé une série d'examens : prise de sang, échographie abdominale, échographie de la thyroïde, gastroscopie, coloscopie, frottis, ORL, orthophoniste... Pour finalement découvrir une anémie assez sévère et une maladie d'Hashimoto ( Hypothyroidie ) Malheureusement ça ne passe toujours pas et j'ai remarqué petit à petit que j'avais des nausées en fonction de ce que je mangeais. J'ai d'abord pensé à une intolérance au gluten mais les résultats d'anticorps au gluten dans mon sang se sont révélés négatif. J'ai ensuite pensé à une intolérance au lait et pendant 15 jours j'ai arrêté de boire du lait avec lactose ( sojasun ) et là miracle, plus aucune nausées, j'avais l'impression de revivre. J'ai alors décidé de boire du lait voir si les syptômes réapparaissaient ( il y a trois jours ) et là je n'en peux plus mes nausées reviennent en force... J'ai rendez vous chez un allergologue le 30 mai mais je ne sais même pas si c'est le genre de médecin qu'il faut consulter... Merci de me conseiller et de me dire ce que vous en pensez car à l'approche du bac je commence à désespérer...

Aurélie Tarou - France
28/04/2013 15:53:29
Bonjour lilou,

J'ai vu ton post oui mais pendant toutes ces années tu n'as pas fini par te poser des questions en essayant d'arrêter le lactose par exemple ?
Quels autres tests l'allergologue est capable de faire à son cabinet ?
En tout les cas je suis contente qu'on est trouvé pour toi!



lilou - france
27/04/2013 10:01:47
Bonjour,

Je ne sais pas si tu as vu mon post précédent, j'ai 23 ans et je suis étudiante. Moi aussi, j'ai eu des problèmes digestifs depuis plusieurs mois. Je désespérais tellement après colo, fibro, écho parce qu'ils n'avaient rien trouvé. Ma mère m'a emmené voir un allergologue très compétent sur les allergies d'origine alimentaire. Celui-ci m'a fait une batterie de tests cutanées et à même laissé quelques jours ces tests sur ma peau. Et je me suis révélée être allergique retardée au lait. C'est à dire que j'ai eu une réaction cutanée au niveau du lait 1 jour après.
Alors ne te décourage pas même si je sais que pendant ta scolarité cela peut être très handicapant et que tu peux même finir par avoir peur de sortir à cause de tes problèmes. Continue de profiter de ta vie comme tu peux. Et tout cela sera bientôt fini.
Je l'espère sincèrement pour toi et j'espère que tu auras trouvé l'origine de ton problème.
ça peut paraître vraiment bête mais je suis contente que cet allergologue est trouvé une allergie alimentaire chez moi, je suis contente de savoir que je ne suis pas une colopathe et que oui, je vais pouvoir enfin sortir avec mes amis sans avoir peur d'être malade.
Bon courage :)
Pierre-Yves - St Claude
24/04/2013 22:32:50
Si le fait d'arrêter de boire du lait résoud les problèmes, pourquoi vouloir recommencer à en boire? Par habitude? A 85 ans, je comprendrais. Mais à 17 ans, on a justement la capacité à sortir du cadre et rechercher de nouveaux équilibres!
Dans nos habitudes alimentaires, le lait est le grand fournisseur de calcium. Mais il y a du calcium ailleurs, notamment dans les légumes et surtout dans l'eau de boisson. Si vous habitez une région où l'eau n'est pas calcaire, buvez de la Contrex. Enfin, certains "laits" végétaux sont enrichis en calcium (dans ce cas, c'est mentionné sur l'étiquette).
Encore une précision: bien faire la différence entre allergie et intolérance. Vis à vis du lactose, ce n'est pas une allergie, mais une intolérance due au fait que l'organisme ne fabrique plus l'enzyme lactase indispensable pour craquer les molécules de lactose. Cela étant, il est possible que vous ne soyez pas intolérante au lactose, mais allergique aux protéines de lait; dans ce cas, la consultation d'un allergologue permettra de faire le tri.
Bon courage!