Participer à cette discussion

Veuillez remplir tous les champs correctement.

Publier

Message publication *
Saisissez le code *
Soph - Françe
[1]
04/04/2013 23:39:36

Bonsoir Je viens un peu par hasard sur ce site suite à une suspicion d intolérance au lactose plus ou moins diagnostiqué chez mon conjoint. C est un très grand buveur de lait ( De la ferme d'à côté) et un grand mangeur de laitage en général .. Il a 38 ans et jusqu a présent tout allait bien mais depuis plus d une semaine il se tort littéralement de douleurs . Il a consulté un médecin généraliste qui suspecte cette intolérance et lui a donné un médicament pour éviter les douleurs abdominales.. Sauf qu il s est encore tordu de douleurs et en regardant la composition du médicament je remarque qu 'il y a du lactose!! J ai plusieurs questions à vous poser : - est ce que la seule prise de ce médicament peut ère responsable, - j ai bien compris pourquoi il y avait une intolérance ce que je ne comprends pas c est pourquoi elle se déclenche maintenant? -ce peut il que le lait de ferme contienne du lactose certaines fois plus que d autres ( mon petit garçon à eu les mêmes symptômes quelques jours avant) et que une trop forte concentration soit le facteur déclenchant ? Merci beaucoup

Pierre-Yves - St Claude
08/04/2013 21:49:14
Trois fois oui!
Si la crise est due à une intolérance au lactose, la prise d'un médicament en contenant ne fait qu'aggraver les choses! Foncez à la pharma la plus proche, et demandez leur "Lactrase 3300". C'est maintenant en vente en France, il faudra probablement qu'ils la commande. C'est de la lactase synthétique, c'est inoffensif, et ça devrait calmer rapidement les symptômes de votre mari.
Quant au lait de vache, c'est un produit naturel, et sa teneur en lactose peut varier d'une vache à l'autre, d'un jour à l'autre, d'une saison à l'autre.
Enfin, oui, on peut devenir intolérant au lactose après des années de biberonnage heureux! Soit cette intolérance est passagère (il n'aurait pas eu une grippe ou une gastro?), soit ce sont les prémices de l'âge... Certains ont les tempes qui grisonnent, d'autres fabriquent de moins en moins de lactase (moi, j'ai les deux!). Si c'est la deuxième solution, il va falloir entamer le sevrage... Bon courage!