Forum détail

Laure - Paris
[3]
00/00/0000 00:00:00

Bonjour, J'aimerais savoir si parmi les femmes qui sont intolérantes au lactose certaines ont eu des problèmes gynécos ? J'ai une petite infection bénigne depuis plusieurs années et aucun traitement ne m'en débarrasse. J'ai parlé de mon intolérance au lactose à une généraliste qui m'a dit qu'il pouvait y avoir un lien entre les deux. Si vous êtes dans ce cas, j'aimerais bien en discuter !

Mireille - Annoeullin France
00/00/0000 00:00:00
Bonjour,
j'ai toujours mangé des produits laitiers sans problème, puis à l'âge de 40 ans j'ai commencé à avoir mal à la tête et des nausées tous les matins en me levant, petit à petit ces douleurs se sont accentuées, cela fait 7 ans et maintenant la moindre absorbsion de lactose me provoque de tels maux de tête et vomissement que je dois rester couchée 24 h. La seule modification notable à l'époque a été l'ablation des 2 ovaires. J'avais très souvent des mycoses mais je mangeais des produits laitiers, je n'ai plus jamais de mycose mais je ne peux plus manger ce que je veux. aucune explication, désintérêt et incompréhension des médecins. J'ai totalement modifié mon alimentation, je contrôle toutes les étiquettes, et si je ne peux vérifier, je ne mange pas. Et je m'en porte nettement mieux. Bon courage.
Laetitia - Paris, France
00/00/0000 00:00:00
Bonjour,
Dans son livre "Tout vient du ventre", Danielle Festy évoque le problème de la candidose, provoquée par une bactérie, le candida qui se développe de façon incontrôlée par rapport aux autres bactéries de la flore intestinale. Elle indique de nombreux symptômes :
- troubles intestinaux divers,
- déficiences nutritionnelles (vitamines, minéraux,etc.)
- fringales de sucre
- infections génitales ou urinaires répétitives (cystites, mycoses...)
- troubles de la concentration, vertiges,...
- spasmophilie,
- déprime,
- troubles du sommeil,
- allergies (de la peau, respiratoires, digestives...)
- maux de tête, humeur changeante...
- libido en baisse,
- syndrome prémenstruel,
- douleurs articulaires,
- fatigues, grosse fatigue...
et précise, en outre, que certains facteurs (intolérances, en autres) peuvent favoriser ce problème. Seule solution pour s'en débarrasser, d'après elle, des restrictions alimentaires pendant 6 à 24 mois et la prise de probiotiques en complément.