Forum détail

Ariane - Suisse
[4]
14/06/2012 23:28:01

Comment gérez-vous les repas au restaurant. J'ai beaucoup de difficultés à faire comprendre au serveur que j'aimerais une salade avec de la sauce sans crème, que j'aimerais des légumes sans beurre et de la viande sans sauce.... Souvent ils pensent que l'intolérance au lactose ne se résume qu'à une intolérance au lait... le lien avec le beurre et la crème et autres produits lactés n'est pas forcément compris. Ou alors on rigole, comme si je faisais un caprice.... Et pour vous comment ça se passe ???

Nadine - France
12/12/2014 23:01:29
En fait, je dis carrément au serveur que j'ai une maladie. Avant, je ne le disais pas, et je me suis même fait jetée parce que je demandais que le plat soit adapté.
En parlant de "maladie", en général, le serveur pense "allergie". Du coup, ça lui fait peur, il ne rigole pas (et puis c'est pas politiquement correct de se moquer des "handicapés").
Quand le serveur demande ce qu'il faut éviter, je ne lui dis pas : je dis que c'est très compliqué (ce qui est vrai), et que je préfère poser des questions. Car si on commence à lister ce qu'il ne faut pas, il faut être sûr que le cuistot aura une idée magnifique, que vous ne le saurez pas, et que vous serez malade 1 ou 2h plus tard. C'est du vécu...

Ayant une maladie rare qui m'oblige à éviter tout lactose, sucres et amidons, c'est encore plus compliqué que d'éviter le lactose seul. Les serveurs sont néanmoins dans 90% des cas à mon écoute, rien qu'avec le mot magique "maladie".
Le seul problème récurrent, c'est la sauce sur la salade verte. J'ai une très grande expérience avec ça au resto, car les légumes m'étant pour la plupart interdits, je prends systématiquement de la salade au resto.
Les 3/4 du temps, la salade arrive recouverte de cette infâme sauce, alors que j'avais insisté lors de la commande pour ne pas avoir de vinaigrette. Je fais renvoyer le plat aux cuisines. Ce n'est qu'un petit mauvais moment à passer comparé aux longues heures d'agonie intestinales...
La plupart du temps, ça se termine par la salade verte comme ça, sans huile et sans vinaigre. Ca fait un peu régime de tortue, mais on s'y fait.

Autre chose : j'évite personnellement tous les restos gastronomiques ou à la cuisine élaborée. Ce n'est que dans ce genre de resto que j'ai été malade. Et quand on y demande un steak salade, on se fait regarder de travers.
Fred - Suisse
29/08/2013 21:51:17
Ah ça c'est vrai que c'est une catastrophe. J'évite les restos le plus possible. Il faut vraiment s'y préparer et j'ai remarqué qu'il fallait toujours répéter les interdictions pour chaque plat!

Seuls les fast food sont OK car si c'est des grandes chaines, ils t'envoient la liste de ce que tu peux manger.

Dans les restos chic, ça se passe en général très bien et on y découvre des saveurs différentes formidables.

D'une manière générale en France c'est encore plus difficile qu'en Suisse (je sais pas pour le sud) par contre en Allemagne (plutôt au sud) j'ai trouvé que les gens étaient vraiment beaucoup plus au courant.

Bon courage
Pierre-Yves - St Claude
16/06/2012 15:57:13
Même expérience dans les restos: en général, ça se passe très bien. Cela étant, du fait que je tolère un peu de lactose, le beurre ou la crème (toutefois en petites quantités) ne sont pas un problème pour moi. Sinon, à la carte, je trouve toujours mon bonheur!
Quant aux supermarchés, c'est très variable. On oscille de la surprise ébahie à l'incompréhension narquoise... même lorsque l'enseigne propose des produits sans lactose dans ses rayons! Un gros effort de formation reste à faire.
Morgane - Suisse
15/06/2012 20:58:11
Bonjour,

Personellement, dans les restaurants, je n'ai fait que de bonnes expériences. Je suis toujors tombée sur des personnes au courant de ce qu'est l'intolérance au lactose et disposées à me proposer quelque chose qui pouvait me convenir, à "jongler" avec les accompagnements et sauces pour me composer un plat sans lactose. Pas toujours évident vu que, selon le restaurant, le lactose se trouve un peu partout... C'est évidemment plus facile dans les restaurants asiatiques!

Par contre, trouver une personne au courant de l'intolérance au lactose dans une grande surface, c'est une autre histoire. Je viens d'en faire l'expérience à la Coop city à Lausanne au rayon fromage à la coupe. La vendeuse m'affirmait que "les personnes allergiques au lactose" pouvaient consommer sans problème les produits à base de lait de brebis!!! J'ai essayé de lui expliquer que tous les laits de mammifères contenaient du lactose et qu'il ne s'agissait pas d'une allergie mais d'une intolérance, qu'elle confondait manifestement intolérance (au lactose) et allergie (aux protéines du lait de vache)....Elle est devenu arrogante...et je suis partie. De tels renseignements erronnés à la Coop qui prétend se soucier des besoins des intolérants au lactose!!!