Le lait pour soigner des maladies ?

Une équipe de chercheurs de l'université Laval tentera de mettre au point des produits de santé naturels, tirés de molécules du lait de vache, pour traiter certaines maladies inflammatoires auto-immunes, telles la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn et certains types d'arthrite. Ce sont les hormones de croissance présentes dans le lait qui auraient possiblement des propriétés anti-inflammatoires. Des recherches prometteuses sont déjà menées sur un sujet très connexe par Advitech, qui s'intéresse au traitement du psoriasis, une maladie auto-immune, au moyen d'ingrédients du lait. Le psoriasis est non seulement une maladie auto-immune, comme la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn, mais il s'accompagne aussi de poussées d'arthrite dans les articulations périphériques et dans la colonne vertébrale, comme c'est aussi le cas pour la colite et le Crohn. Ces liens de parenté ont déjà fait l'objet d'un article dans la revue scientifique «Science». C'est sur ces bases que le champ de recherche des effets thérapeutiques du lait s'étend vers ces autres maladies inflammatoires qui font beaucoup de ravages actuellement dans la population occidentale. Le rôle du lait dans la croissance des tissus de l'animal est connu, mais il semble que certaines molécules pourraient aussi contribuer à régénérer les tissus intestinaux endommagés par l'inflammation. La composition exacte de l'extrait bioactif du lait n'est pas tout à fait claire. Ce sera l'objet de la première partie du projet de recherche qui vise à raffiner les connaissances sur la ou les molécules bénéfiques contenues dans les facteurs de croissance du lait. L'équipe mettra au point des procédés pour extraire les différents facteurs contenus dans le lactosérum et le colostrum du lait. On testera ensuite ces molécules in vitro, puis in vivo sur des rats de laboratoire, qui seront gavés d'ingrédients enrichis.
Source : cyberpress.ca 22.05.2005