La feta: base de quel lait?

La Cour de Justice des Communautés Européennes (CJCE) basée à Luxembourg a confirmé aujourd'hui l'AOP (appellation d'origine protégée) dont bénéficie la feta. En clair, la feta est un fromage grec à base de lait de brebis ou d'un mélange de lait de brebis et de chèvre, et on ne saurait le produire ailleurs à base de lait d'un autre animal. Les producteurs danois, allemands et français devront donc, dans un délai de cinq ans, commercialiser leur fromage obtenu à base de lait de vache sous un autre nom. Cette information a également de l'importance pour les personnes qui supportent le lait de brebis et de chèvre, mais doivent éviter le lait de vache. D'ici cinq ans, les choses seront donc plus claires. Obtenue en 2002, l'AOP (délivrée par la Commission européenne) avait été contestée par les producteurs de quatre pays : Danemark, Allemagne, France et Royaume-Uni. Ceux-ci arguaient du fait que le terme "feta" était devenu générique et ne saurait donc faire l'objet d'une AOP. Protégeant leur industrie fromagère, les quatre Etats membres en question avaient engagé un recours devant la CJCE pour faire annuler la décision de la Commission. Rendant son verdict ce matin, la CJCE a donné raison à la Commission. Source: Arrêt de la Cour du 25 octobre 2005 dans les affaires C-465/02 et C-466/02 ainsi que Publius.fr