Antiacides et allergies alimentaires

Une équipe de chercheurs de l'Université de Vienne soutient que les personnes qui prennent des médicaments antiacides pour soigner leurs problèmes de digestion s'exposent au risque de développer des allergies alimentaires. Durant trois mois, les effets des antiacides ont été étudiés sur 152 patients. Plus d'un dixième des participants a développé une nouvelle allergie alimentaire. La prise d'antiacides compromet en effet la digestion des protéines. Une protéine inoffensive peut devenir un allergène si elle n'est pas digérée dans l'estomac. Durant l'étude en question, les participants ont ainsi développé des allergies à des aliments normalement bien supportés tels que les pommes de terre, les oranges et les carottes. Il s'avère donc que la digestion constitue une protection contre les allergies. Par conséquent, il convient d'être prudent avec les antiacides et de les utiliser uniquement après un diagnostic précis établi par un médecin. La consommation d'antiacides semblent avoir considérablement augmenté ces dernières années. L'équipe de chercheurs dirigée par le Professeur Erika Jensen-Jarolim a été récompensée par le „ADF/ECARF Award for European Allergy Research“ pour cette étude. Source: European Centre for Allergy Research Foundation, http://www.ecarf.org